(histoire(s))


2015
Performance, dessins

Cité internationale des Arts, Paris, 2017
Le Wonder, Saint-Ouen, 2016
Galerie Épisodique, Paris, 2015
Biennale de Mulhouse015, 2015

Prix de la Jeune Création Mulhouse015
 
Photo 1 : Salim Santa Lucia


La performance (histoire(s)) est une démonstration, donnée pour la première fois lors la Biennale Mulhouse015, dans une installation. Son dispositif recréait un espace de conférence au sein de l’exposition. Puis elle a été rejouée à Paris en juin 2015 à la galerie Épisodique lors de l’exposition Sur le passage de quelques personnes à travers une assez courte unité de temps, en novembre 2016 au Wonder lors de L’Hiver chaud, ainsi qu’en décembre 2017 à la Cité internationale des arts lors de l’évènement Public Pool #4 .

La performance est une brève épopée dans laquelle se rencontrent l’absurde, la littérature et les mathématiques.
Elle débute sur une courte lecture d’un extrait de Don Quichotte, au cours duquel le héro déclame son nom, et espère qu’un jour de futurs auteurs écriront sur ses aventures, afin de relayer ses « fameux exploits ».
Puis, à travers un raisonnement prétenduement scientifique, et dans un langage emprunté aux mathématiques, la performance questionne la transmission de sa propre situation.

A - Dire et B - Écrire sont présentés comme des actions pouvant s’associer dans des combinaisons algébriques sans fin, faisant appel à leur écho X - Entendre et Y - Lire.

Le raisonnement énumère peu à peu l’ensemble des protagonistes de la situation ainsi que l’enchaînement de leurs actions :
- Don Quichotte, le héro qui dit,
- Cervantes, l’auteur qui a retranscrit,
- Jean Canavaggio, le traducteur qui a réécrit,
- Le performeur, qui dit/lit
- Le public qui à son tour pourra dire ou écrire en parlant de la performance
- …

Plus il y a d’émetteurs, plus il y a de récepteurs - qui à leur tour deviendront émetteurs. Considérés sur le même plan, tous sont autant de relais de la volonté de Don Quichotte, mais aussi d’auteurs de la situation. En effet, l’écriture de cette situation réside dans la présence de chacun, passive ou active, au moment de la performance, que l’on écrive, que l’on dise, que l’on entende ou que l’on lise.

Le dispositif de l’installation produite à Mulhouse en 2015 incluait également 5 schémas au murs à la craie de dimensions variables ainsi que 6 schémas à l’encre de Chine sur papier paperboard.